La situation est étrange.

Nous avons été plongés individuellement, collectivement, dans un temps fait de grandes incertitudes, pendant cette période déconcertante et anxiogène. Un temps qui permet de découvrir (redécouvrir) les faces cachées de l'espèce humaine tant pour les comportements égoïstes que pour ceux irresponsables.

Nous avons peut-être découvert des ressources en nous, fait l’expérience de la résilience, du spirituel, de la créativité et pris ou repris conscience de l’importance du soutien, avec toute cette formidable solidarité qui s’est mise en place.

Pour la continuité des activités, les associations et les entreprises ont dû s’adapter au confinement,  déplacements réduits au minimum, rassemblements interdits. Nouvelle façon de travailler pour les salariés, le télétravail est devenu la règle. Nouvelles manières de communiquer sans se réunir, les associations innovent. Grâce au numérique, le contact à distance est possible et simple à réaliser.

Comment garder le lien même à distance ! avec le webinaire. Le webinaire est un atelier en ligne où plusieurs personnes connectées dans des lieux éloignés peuvent participer et interagir comme l’a fait l’harmonie de Vaires par exemple. Certaines associations ont trouvés des astuces pour que leurs adhérents et bénévoles restent actifs.

Des passionnés d’imprimante 3D - on les appelle les makers - fabriquent des objets en plastique chez eux. Anthony Seddiki qui est à la tête de Visière solidaire, l’une des plus grosses chaines de solidarité, a fabriqué du matériel de protection contre le Covid-19. Il a créé un réseau qui a pour vocation de :

  • recenser les personnes ayant à disposition une imprimante 3D,
  • recenser les besoins urgents en visière sur le territoire (que ce soit des petites ou grandes quantités),
  • les mettre en relation afin d'organiser les livraisons.

Certains bénévoles de nos associations ont rejoint ce réseau citoyen d'entraide pour la fabrication de visières de protection à l'usage des soignants et des acteurs de la fonction publique. D’autres bénévoles d’associations ont œuvré à la confection de masques.

Merci à nos adhérents pour leur mobilisation et leur présence. De ce fait, ils ont réussis à maintenir leur mission de bénévole investi.

 

Jean-Jacques Haffreingue

Président du comité Est de l'UAICF